logo Chardon du dauphiné
Scottish Country Dance



La Scottish Country Dance (SCD) est une forme de danse sociale impliquant des groupes de couples traçant des figures successives selon une chorégraphie prédéterminée. Elle est souvent considérée comme un type de danse folk bien que ce ne soit pas strictement vrai et elle ne doit pas être confondue avec la Scottish Highland Dance (parfois les Country Dances incluent des éléments de Highland Dance et vice versa).


Général


Les Scottish Country Dances ou contre-danses écossaises sont classées en trois catégories : reels, jigs et strathspeys. Les deux premiers comportent des tempos et des mouvements rapides, et une sensation animée. Le troisième (strathspey) a un tempo beaucoup plus lent et une sensation plus formelle et plus majestueuse. Une petite partie du répertoire comporte d’autres types de dances (9/8 jigs, minuets et waltz-time).



Danseurs et sets
set Les Scottish Country Dances sont généralement organisées en « sets ». Les ensembles se composent habituellement de deux, trois ou quatre couples, mais quelques danses réclament de plus grands ensembles : cinq, six couples ou plus. La forme habituelle d'ensemble est "longwise" : tous les hommes en ligne, faisant face à une ligne semblable de femmes. Le "premier couple" est le plus proche de l’orchestre ou toute autre source de musique. Des types d'ensembles moins communs incluent les ensembles triangulaires (trois couples sur les côtés d'un triangle) ou carrés (quatre couples sur les côtés d'un carré) avec parfois avec un couple supplémentaire au centre.



Figures et formations
figures
Les Scottish Country Dances se composent des figures de longueur variable. La plupart des figures utilisent 2, 4 ou 8 mesures, parfois 6 ou 10 mesures mais ce n’est pas coutumier. Il existe divers genres de figures, des plus simples (changer de place avec son partenaire) aux plus complexes impliquant trois ou quatre couples en même temps. Ces figures sont combinées pour former une séquence (normalement de 32 mesures). Cette séquence est alors répétée plusieurs fois (souvent 4 ou 8) pour former la danse complète.

Progression


La plupart des Scottish Country Dance sont "progressives", c’est-à-dire qu’après une séquence le couple du haut est à un endroit différent dans la formation. Ceci permet à chaque couple d’avoir un ou deux tours en tant que "premier couple" et le nombre de répétitions est ajusté en conséquence. Les arrangements les plus communs sont des danses impliquant deux ou trois couples, dansées dans des sets de quatre couples avec huit répétitions.



Steps et Technique
step Les Scottish Country Dances utilisent des pas spéciaux selon la chorégraphie d’une danse. Les reels et jigs incluent le skip-change, le pas-de-basque et le pas chassé ; le strathspey comprend 2 types de pas spécifiques.
La maitrise parfaite des différents pas n’est pas exigée, aucune discrimination ne se fait sur le niveau des danseurs. Cependant, la technique ne doit pas être négligée et savoir réaliser les pas, même de façon approximative, permet aux danseurs de libérer leur esprit pour le coté social et la réalisation des figures.
La Scottish Country Dance est un passe-temps pour tous dont l’objectif principal est toujours l’amusement. Dans ce cas, l’aspect le plus important de la SCD, plutôt que le travail des jambes, est l'espace et le temps : c’est-à-dire être à l'endroit approprié le moment venu. Il est essentiel de ne pas se tenir à la place d'autres danseurs ainsi que d'être dans la bonne direction pour les diverses figures.



En conclusion, la SCD est une danse sociale : interaction avec son partenaire et les autres danseurs, sourire, etc ... sont les parties essentielles de la Scottish Country Dance.



La Société Royale de Danses écossaises (RSCDS) regroupe tous les passionnés de danses écossaises du monde. Elle compte plus de 100.000 adhérants sur les cinq continents.


Le Chardon du Dauphiné